2017

 

• DIRECTION ARTISTIQUE 

• WEBDESIGN

• PHOTOGRAPHIE

• ANIMATE

PROJET SUIVANT 

LA LIBERTÉ DE PASSER

À l’heure de la mondialisation, du libre échange et de la communication internationale, les frontières terrestres se referment. «La Liberté de Passer» est une affiche digitale engagée sous la forme d’une scroll page. Mise en ligne, elle expose un engagement fort dans le souci de développer une certaine prise de conscience face à ces murs qui pullulent et renferment le monde. 

 

Il y a 28 ans, le mur de Berlin tombait. L’opinion européenne
espérait alors un monde plus ouvert, sans frontière, plus solidaire. 

65 murs sont construits ou en prévision dans le monde, autrement dit il s’agit de 40 000 km de bordures contrôlées. C’est cinq fois plus de murs qu’en 1989, leur construction ayant été accélérée avec le 11 septembre 2001 et la crise économique de 2008. Or il a été prouvé depuis longtemps que les murs ne limitent pas du tout l’immigration puisqu’ ils changent les circuits migratoires. Ils les rendent au fil des années de plus en plus dangereux et ils conduisent à enrichir
toujours plus les passeurs. 

 

Murs, barbelés, carte interactive permettent d’apporter une certaine esthétique aux éléments textuels. Cependant, les mots et les images n’ont parfois pas suffisamment de signifiants pour exprimer l’importance d’une action, d’un ressenti. D’où la présence de la galerie des «Sauteurs» : des hommes, des femmes, solitaires ou des familles entières qui ont, un jour, décidé de franchir ces fortifications. Ces témoignages sonores apportent une dimension sensible et humaine face à ce contexte et ses chiffres effrayant: autant de cicatrices qui attestent des blessures du monde.

En collaboration avec Mark Raffoul pour le développement,

les animations et la mise en ligne de la page. 

Quelques visuels de la page web

​Tous droits réservés.​ ©2019  Lucie Plançon.